•  

    Un fin croissant de lune surplombant la statue équestre du roi Charles III rappelle qu'à la « Puerta del sol » ou à la "Plaza mayor" règnent non seulement en maîtres absolus l'astre du jour, mais aussi la nuit qui s'épanche dans une atmosphère lumineuse et festive.

    Si Madrid est par excellence la ville du roi-soleil qui donne éclat et magnificence à des édifices majestueux, jardins et parcs gracieux, l'ombre joue au détour des rues une partition de fraîcheur, tout autant qu'elle recompose le décor au gré du jour qui passe.

    Nul n'est alors surpris que dans l'azur sans pareil de la « Plaza mayor», deux petites bulles de savon qu'un saltimbanque vient de libérer aux caprices d'une brise complice, deviennent aux yeux de tous, les joyaux éphémères du ciel madrilène. Ici, on célèbre le moindre moment de vie comme un don qu'il faut honorer, célébrer, et partager.

     

    De Madrid au ciel

     

     

     

     

    De Madrid au cielDe Madrid au ciel

     


    De Madrid au cielDe Madrid au ciel

     

     


    votre commentaire
  • Les pics-lune


    votre commentaire
  •  

     

                                                        Lundi 11 février vers 17h30

                                                       Mon espoir  "Belle Séléné", gourmandise du ciel, est grand.

     

     

     

     

    Palette de lunes ou une semaine du règne de la belle Séléné

     

    Légèrement drapée de nuées...

     

    Palette de lunes ou une semaine du règne de la belle Séléné

    elle offre au regard une blancheur de porcelaine... 

    Palette de lunes ou une semaine du règne de la belle Séléné

     au miroir d'un double vitrage, hautaine,  elle préserve son mystère....

    Palette de lunes ou une semaine du règne de la belle Séléné

    Mais dés la nuit tombée, elle dévoile l'éclatante noirceur de ces mers imaginaires...

     

    Mercredi 13 février vers 18h30 

    Elle incline vers son premier quartier

     

    Palette de lunes ou une semaine du règne de la belle Séléné

    un courtisan désespérée se jette  pour elle dans l'océan ...

     

     

     

    Dimanche 17 février vers 5h30 

             La belle se voudra bientôt la souveraine absolue de la nuit

     

    Palette de lunes ou une semaine du règne de la belle Séléné

     Le regard embué de sommeil, je la découvre nimbée d'une fine auréole à l'heure de son coucher...

     

     

     

    Fin de ce dimanche qui, en compagnie de la Belle Séléné avait commencé à l'heure des amants!

     

    vers 18h30 

    Palette de lunes ou une semaine du règne de la belle Séléné

    Palette de lunes ou une semaine du règne de la belle Séléné

    Palette de lunes ou une semaine du règne de la belle Séléné

     

    Des instants de hauts vols qui suspendent le temps...


    votre commentaire
  •  

     

     

    Elle était belle la lune ce soir là

    Sur les pas d'Apollon

    Dévoilant ses mers figés

    Agitant mes songes

    Aux exploits d'Apollon

     Sur les pas d'Apollon

    Il était vagabond mon esprit

    Revenant telle la lumière

    Bondissant comme l'éclair

    Du pas de la tranquillité...

     Sur les pas d'Apollon

     


    votre commentaire
  • C'est ça qui est merveilleux avec le ciel et ses acteurs!

    Un élément de disgrâce peut devenir l'atout d'un tableau, oeuvrer à sa composition finale.

    Les touches colorées et nerveuses des impressionnistes ne se métamorphosent-elles pas, avec un peu de recul, en un bruissement de feuilles, les éclats de rire et de lumière d'une scène de la vie de province?

    A une portée de rêverie, Vénus et Jupiter étaient au rendez-vous d'un rapprochement éclatant, celui d'un roi absolu et d'une souveraine de beauté.

    Qu'importe alors un câble balafrant le paysage s'il devient le temps bref d'une rencontre, le complice des dieux dans un quartier habituellement banal?

    Comme un symbole, celui de la magie qui ne tient parfois qu'à un fil.

     

    ( 30 juin 2015 quelque part en Bourgogne)

     

     

    Via con me

    Via con me ("It's wonderful")


    votre commentaire