•  

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au bord d'une île, se tient un savant

    Il se nomme lui-même « savant de peu »

    Savant de peu de choses.

     Ce savoir de peu de choses, il aime à le partager

    Partager son ignorance incommensurable

    L'incommensurable étendue des mystères de l'Univers

    Univers qui saupoudre le ciel d'innombrables grains de lumière

    Lumière du désert aux dunes mouvantes

    Mouvantes autant que la Lune et Sothis, l'étincelante !

    Comme le  sable étincelant sur lequel l'Homme chemine à grand- peine

    Peine nécessaire pour découvrir les lointaine cités promises

     Un grand fleuve s'étend au bord de l'île où se tient le savant

    Sur une barque il se laisse parfois emporter par cette voie sans paroles

    Que les rames cessent leur battement cadencé au reflet des étoiles 

    Et cette voie sans paroles lui offre des notes de lyre

    La musique s'épanche depuis le ciel pour rejoindre la Terre

     La Terre est une île dans le grand fleuve

     Au bord d'une île se tient un savant

    « Savant de peu » à l'ombre d'une pyramide

    Il rêve d'harmonie, de grains de sable...

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Ou comment l'imagination d'un amoureux du ciel peut s'enflammer, s'embraser comme ces nuages étranges qui se répandent à l'orée d'un crépuscule où règne depuis le début d'année, la belle et scintillante Vénus. Pour la plus grande joie des astronomes!

     


    votre commentaire
  •   Du premier quartier le 1er février, au croissant conquérant du 29 février qui indique que le rideau s'est à nouveau levé sur le prologue d'un spectacle offert inlassablement aux amoureux du ciel, je partage avec vous le plaisir qui ne se dément jamais de retrouver cet astre aux multiples facettes.

     

    Pour accompagner les tableaux de cette souveraine des nuits, des photos personnelles prises tout au long de ce mois au gré des caprices du temps, mais surtout les voix envoûtantes et les accords d'un opéra-ballet du génial Jean-Philippe Rameau...

     


    votre commentaire
  • Image


    votre commentaire
  •  

    Une rencontre fortuite en janvier 2020 tout près de la cathédrale de Bourges, entre un carrousel pour enfants et un astre qui a suscité bien des rêves, puis la réalisation d une véritable épopée.

    Une belle journée ensoleillée de fin de semaine marquait ce rendez-vous magique au-delà du temps.

    La bande-son qui accompagne ce moment particulier est celle d'un documentaire sur les premiers instants de la remontée des astronautes de la mission Apollo 11 pour leur rendez-vous orbital avec le module qui va les ramener sur Terre après leurs premiers pas sur la Lune. ( photos utilisées personnelles et prises exclusivement en janvier 2020)

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique