• Le coeur révélateur, une ode à la Lune vivante!

     

     

    J'observe sur moi ton regard

     Le coeur révélateur

     

    Quel est donc ce soupir la Lune ?

    Un secret caché dans les runes 

    L'envoûtement d'une blancheur

    Un désespoir tout de pâleur

     

    Le coeur révélateur  

    Au-dedans de tes monts obscurs

    Tous nos effrois dont tu n'as cure ?

     

    Le coeur révélateur

    Mais je sais que pourtant il bat !

    Ne craignant ni foudre, ni rats

    Dans l'âme du Pierrot sans peur

    Résonne sans répit ton coeur

     

    Le coeur révélateur


  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Janvier à 10:24

    Bonjour Gatsby, quel plaisir de découvrir un adorateur de la lune!

    Merci pour ces images, vidéos et superbes textes, bonne continuation.

      • Mardi 14 Janvier à 17:02

        Bonjour Triskèle,

        Pardonnez-moi mais je viens tout juste à l'instant de découvrir, ô rareté comme la vie dans l'Univers?...que j'avais un commentaire! 

        Merci pour votre encouragement, je suis effectivement une sorte de veilleur de Lune, astronome amateur fasciné depuis ma plus tendre enfance par la Lune et le Ciel.

        J'aime bien faire de l'astrophotographie nomade, en essayant, et c'est un peu ma devise, de "deviner le ciel, plus que de l'explorer".

        J'aime bien de temps à autre mettre en musique ces images , et effectivement de Séléné, y compris par le biais de Gif.

        Comme j'ai une passion pour l'écriture, je lui dédie à l'occasion quelques vers qui ne riment pas souvent mais qui s'accordent avec mes sentiments à son égard...

         

        Au plaisir de vous lire!

         

        Gatsby

         

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mercredi 15 Janvier à 07:47

    Bonjour Gatsby, si vous lisez mon dernier article vous comprendrez que je n'alimente plus mon blog depuis plus d'un an maintenant, j'évite d'y écrire.

    Mais j'inscris votre lien dans mes favoris.

      • Mercredi 15 Janvier à 09:23

        C'est bien noté, merci Triskèle.

        Une simple curiosité de pratiquant occasionnel de ces réseaux dits sociaux,  quel     événement vous a poussé à ne plus alimenter votre blog ?( le mien n'est en fait qu'un lieu de préservation, d'hébergement de mes déambulations avec mots et images)

        Bien cordialement.

    3
    Mercredi 15 Janvier à 10:00

    Disons qu'après 5 années de publications régulières j'ai éprouvé une grande lassitude de me sentir presque dans l'obligation de poster de nouveaux sujets, mais je crois que c'est surtout venu des problèmes personnels dont ma vie était remplie; le blog n'était pas ma priorité, mais je l'aime quand même et je sais qu'il est aimé par beaucoup, donc je le garde en l'état. Comme vous le dites si bien, c'est un lieu de préservation de mes centres d'intérêt.

    J'avais aussi celui-ci dans un genre différent, pour partager ce que j'aime aussi:

    http://triskelearts.eklablog.com/

    Bien amicalement.

      • Mercredi 15 Janvier à 11:23

        Merci.

        Je me permettrai d'explorer ce blog dédié à l'expression artistique.

        Partir, c'est souvent revenir à ses premières amours, toujours...yes

         

        Amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :