•  

    Ou comment l'imagination d'un amoureux du ciel peut s'enflammer, s'embraser comme ces nuages étranges qui se répandent à l'orée d'un crépuscule où règne depuis le début d'année, la belle et scintillante Vénus. Pour la plus grande joie des astronomes!

     


    votre commentaire
  •   Du premier quartier le 1er février, au croissant conquérant du 29 février qui indique que le rideau s'est à nouveau levé sur le prologue d'un spectacle offert inlassablement aux amoureux du ciel, je partage avec vous le plaisir qui ne se dément jamais de retrouver cet astre aux multiples facettes.

     

    Pour accompagner les tableaux de cette souveraine des nuits, des photos personnelles prises tout au long de ce mois au gré des caprices du temps, mais surtout les voix envoûtantes et les accords d'un opéra-ballet du génial Jean-Philippe Rameau...

     


    votre commentaire
  • Image


    votre commentaire
  •  

    Une rencontre fortuite en janvier 2020 tout près de la cathédrale de Bourges, entre un carrousel pour enfants et un astre qui a suscité bien des rêves, puis la réalisation d une véritable épopée.

    Une belle journée ensoleillée de fin de semaine marquait ce rendez-vous magique au-delà du temps.

    La bande-son qui accompagne ce moment particulier est celle d'un documentaire sur les premiers instants de la remontée des astronautes de la mission Apollo 11 pour leur rendez-vous orbital avec le module qui va les ramener sur Terre après leurs premiers pas sur la Lune. ( photos utilisées personnelles et prises exclusivement en janvier 2020)

     


    votre commentaire
  • Kirk Douglas disparu le 5 février 2020, reste dans l'éternité de mon regard d'enfant du siècle dernier, ce marin plein de vie, une sorte de rebelle qui m'a embarqué avec lui dans mes premières émotions de cinéma. Je ne pouvais imaginer lui rendre hommage sans l'associer à un autre maître de mes rêveries d'hier et d'aujourd'hui: Jules Verne. L'occasion m'en a été donnée dés le 7 février avec une Lune qui paradait fièrement, voguait sur un océan de nuages qui finirent pas la submerger. Un beau trait d'union, d'océans de nuages, de la Terre à la Lune sous le signe de l'imagination. "Des nuits comme ça avec la lune au-dessus...." c'est ce que chantait avec en train Ned land aux marins d'un navire qui allait croiser la route du Nautilus, comme l'enfant émerveillé que j'étais et qui n'a jamais cessé depuis d'aimer la mer et le ciel. (photos personnelles de la Lune réalisées avec un boitier numérique de type bridge, la dernière image est celle de la Lune du jour)


    votre commentaire